Le secteur de la danse, durement éprouvé par la pandémie, bénéficiera d’une aide financière de 6,5?millions dans le cadre du plan de relance économique du milieu culturel.

Marissa Groguhé Marissa Groguhé
La Presse

Le Conseil des arts et des lettres recevra cette somme et pourra ainsi soutenir le secteur pour l’entra?nement des artistes, l’accueil en résidences de création et l’adaptation d’?uvre chorégraphique à la situation pandémique. Cette aide financière permettra également de mieux faire circuler les ?uvres.

??En raison des impératifs de distanciation, du manque d’entra?nement des artistes et de l’absence de revenus aux guichets, la danse est l’un des secteurs qui ont été très éprouvés par la pandémie, a indiqué la ministre de la Culture Nathalie Roy, par voie de communiqué. Je suis convaincue que ces initiatives contribueront à la relance du milieu de la danse et qu’elles feront briller le talent de chorégraphes, danseuses et danseurs dont nous sommes fiers.??

Une aide supplémentaire de 147?millions a été récemment injectée dans le Plan de relance économique du milieu culturel. Les 6,5?millions octroyés à la danse proviennent de ce budget.

??Cette inactivité a suscité de la détresse, de l’anxiété, ainsi qu’un état de grande précarité. Le soutien qui nous est annoncé aujourd’hui assurera aux interprètes et aux chorégraphes une remise en forme physique et artistique sécuritaire. Il démontre également une reconnaissance de leur métier et de leur apport inestimable à l’art chorégraphique??, a réagi Jamie Wright, coprésidente du Regroupement québécois de la danse, également dans un communiqué.