Une page d’histoire se tourne pour la culture québécoise. Le chanteur Michel Louvain est mort mercredi soir à l’h?pital de Verdun, à l’age de 83?ans. Il souffrait d’un cancer de l’?sophage pour lequel il avait été hospitalisé au début du mois.

Laila Maalouf Laila Maalouf
La Presse

Luc Boulanger Luc Boulanger
La Presse

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

??C’est avec une immense tristesse que nous vous informons du décès de monsieur Michel Louvain (né Michel Poulin), fils de feu Ernest Poulin et de feu Jeannette Delisle??, a indiqué le producteur de spectacles du défunt, Les Productions Martin Leclerc, dans un communiqué diffusé en fin de soirée mercredi.

Cette annonce venait à peine d’être faite que déjà, la vague de tristesse provoquée par la disparition de l’interprète de La dame en bleu s’est fait sentir avec intensité sur les réseaux sociaux.

Le producteur de disques et de spectacles Martin Leclerc travaillait avec Michel Louvain depuis 10?ans. Mais il considérait le chanteur comme un membre de sa famille?: ??Je perds un ami, un ma?tre, un grand frère. Et le Québec perd l’une de ses plus grandes idoles, de la trempe de Maurice Richard, Jean Béliveau, René Lévesque??, a confié Martin Leclerc à La?Presse, mercredi soir.

Après 65?ans de carrière, Michel Louvain demeurait très amoureux de son métier. ??Il était très respectueux du public, mais aussi des gens de l’industrie musicale, poursuit Martin Leclerc. C’est l’homme le plus gentil et le plus respectueux avec qui j’ai travaillé. Michel a toujours été loyal en amitié comme en affaires. Il avait la même agente depuis 40?ans, le même directeur musical depuis 30?ans…??

Selon le producteur, au fil de temps, le populaire crooner a su rester fidèle à son créneau musical, tout en s’adaptant aux changements.

C’est l’une des raisons de sa longévité. Il remplissait encore les salles et son public rajeunissait même.

Le producteur Martin Leclerc

Il y a deux semaines à peine, Michel Louvain était en grande forme. Son entourage a été très surpris d’apprendre, le 1er?avril, qu’il était malade et qu’il devait être hospitalisé. Le chanteur avait des projets de spectacles et de tournées planifiés jusqu’à l’automne?2022, dont un concert hommage au Festival d’été de Québec, le 12?juillet?2022, pour souligner son 85e?anniversaire. ??Hélas, tous ces beaux projets ne se concrétiseront pas, s’attriste Martin Leclerc. Mais je vais trouver une fa?on de lui rendre hommage et de célébrer son double anniversaire en?2022.??

Joint au téléphone mercredi soir, le chanteur et producteur Mario Pelchat, qui a bien connu Michel Louvain et a souvent partagé la scène avec lui, s’est dit ??extrêmement bouleversé??. ???a m’attriste tellement parce que dans ma tête, il allait s’en sortir. Tout ?a a été d’une rapidité épouvantable??, a-t-il confié à La?Presse. M.?Pelchat affirme qu’il avait hate que les spectacles reprennent pour remonter sur scène avec Michel Louvain. La pandémie les en a finalement empêchés.

??C’était un homme respectable et respecté. J’ai rarement vu quelqu’un faire autant l’unanimité que lui??, dit-il. ??Quand ma mère est décédée, je suis arrivé au salon et les premières fleurs que j’ai vues à l’entrée, c’était celles de Michel Louvain. ?a m’avait énormément touché. J’attendais le moment de lui dire merci et de lui témoigner mon respect. On était s?rs qu’on allait se revoir??, ajoute l’artiste, non sans émotion.

PHOTO ANDRé PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Michel Louvain chante à la soirée du 39e?Gala de l’ADISQ, en?2017

M.?Louvain laisse dans le deuil son conjoint et partenaire des 25?dernières années, Mario Théberge, ainsi que ses s?urs Thérèse Poulin, Ginette Poulin et Lucie Poulin.

Vague de réactions

Mercredi soir, les réactions n’ont pas tardé à fuser sur les réseaux sociaux. ??Sophie et moi tenons à offrir nos plus sincères condoléances à la famille et aux proches de Michel Louvain, un grand de la chanson québécoise. Sa bonne humeur, son élégance et son charisme nous manqueront??, a écrit le premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

??Le peuple québécois perd une idole qui a marqué plusieurs décennies. Un homme professionnel, gentil, respectueux, modeste. Mes sympathies à tous les proches de ce grand artiste??, a quant à lui réagi le premier ministre du Québec, Fran?ois Legault.

Une déferlante d’amour sur les réseaux sociaux

  • CAPTURE D’éCRAN D’UN TWEET D’ANDRé ROBITAILLE

  • CAPTURE D’éCRAN D’UN TWEET D’ANNIE-SOLEIL PROTEAU

  • CAPTURE D’éCRAN D’UN TWEET DE BRUNO PELLETIER

  • CAPTURE D’éCRAN D’UN TWEET D’ISABELLE RACICOT

  • CAPTURE D’éCRAN D’UN TWEET DE LISE DION

  • CAPTURE D’éCRAN D’UN TWEET DE MIKE WARD

  • CAPTURE D’éCRAN D’UN TWEET DE PéNéLOPE MCQUADE

  • CAPTURE D’éCRAN D’UN TWEET DE STAR ACADéMIE TVA

  • CAPTURE D’éCRAN D’UN TWEET DE SONIA BENEZRA

1/9
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a aussi envoyé ses pensées aux proches du défunt. ??C’est un grand qui nous quitte. Michel Louvain aura su marquer une époque et c’est tout le Québec qui pleure ce soir son départ. Grace à son charisme et à son audace, il nous aura charmés du début jusqu’à la fin??, a-t-elle affirmé. Denis Coderre, lui, a parlé d’un ??homme d’une grande générosité, l’incarnation même de la dignité et du respect pour son public??.

Une vie pour la musique et pour le Québec

Le chanteur de charme, qui était jusqu’alors en pleine forme et avait même participé à des messages de sensibilisation à l’intention des personnes agées par rapport aux consignes sanitaires, comptait reprendre la tournée québécoise de son spectacle La belle vie, entamée en octobre?2019 et interrompue en raison de la pandémie.

??J’aimerais être le Charles Aznavour du Québec et chanter au Capitole à 85?ans??, avait-il confié au quotidien Le Soleil en 2009, loin de songer à prendre sa retraite de la scène.

Regardez des extraits d’une prestation de Michel Louvain au Festival d’été de Québec en 2017

Sa passion pour la chanson n’avait d’égal que l’amour que lui vouaient ses admiratrices. Les messages d’encouragement n’ont d’ailleurs pas tardé à affluer sur les réseaux sociaux peu après l’annonce de son hospitalisation, le 7?avril. ??J’envoie toutes mes pensées à mon idole??, avait notamment tweeté la députée libérale Christine St-Pierre.

??J’aime profondément Michel Louvain. Ma grand-mère l’adorait et on l’écoutait tous les jours. Il fait en quelque sorte partie de la famille, je ne peux même pas décrire ?a en mots. Des tonnes d’amour et de bonnes ondes, Michel??, avait gazouillé quant à elle l’animatrice Annie-Soleil Proteau. Celui qui a séduit toute une génération de femmes, pour la grande majorité, avec des succès comme La dame en bleu, Buenas noches mi amor, Un certain sourire, Auprès de ton c?ur, Louise, Lison, Linda et Sylvie, aura enregistré une trentaine d’albums en plus de 60?ans de carrière.

Né le 12?juillet?1937 à Thetford Mines, Michel Louvain rêvait de chanter depuis l’enfance, faisant ses premières armes dans la chorale de sa ville natale, puis dans le trio de son frère a?né. Il arrive à Montréal à l’age de 20?ans?; c’est à ce moment-là qu’il adopte son nom de scène, chantant dans les cabarets de la métropole – surnommée la ??jungle?? par son père, qui travaillait dans les mines d’amiante.

PHOTO PIERRE MCCANN, ARCHIVES LA PRESSE

Michel Louvain chante au Reine Elizabeth, en?1969.

Il a également animé des émissions télévisées (Sous le ciel de Montréal, Ciel d’été et Nous les amoureux, dans les années?1960, et De bonne humeur, de 1986 à 1992), mais il a toujours dit s’ennuyer lorsqu’il ne chantait pas. ??C’est ma drogue, avait-il affirmé au Nouvelliste en 2019. Avant le début du spectacle, je vais derrière le rideau et je me contente d’écouter le son de la salle, des gens qui parlent et là, il y a une montée d’adrénaline.??

Vous ne pouvez pas imaginer ce que ?a fait?: même si je suis fatigué ou que j’ai eu une mauvaise journée, j’oublie tout pour les deux heures à venir. Je re?ois tellement d’amour sur scène, c’est vraiment magnifique.

Michel Louvain

Cet amour, Michel Louvain n’a jamais hésité à le redonner à ses fans, signant généreusement des autographes sans s’arrêter, devant des files interminables, écoutant avec patience tous ceux qui se confiaient à lui. Et ses admiratrices le lui rendaient au quintuple. Dans Les dames en bleu, paru en 2008, le documentariste Claude Demers a justement montré, à travers les témoignages de cinq femmes, l’importance que le chanteur pouvait prendre dans la vie de ses fidèles les plus ferventes, l’une d’elles ayant même un portrait en compagnie du chanteur sur un mur de sa chambre à coucher, à c?té de sa photo de mariage.

Après la gloire, les honneurs

Michel Louvain est l’une des rares vedettes québécoises à avoir suscité autant d’engouement. Après sa consécration au Gala des splendeurs, en 1958, au cours duquel il a chanté Buenas noches mi amor, la frénésie devient hystérique à chacune de ses apparitions. Une prestation à l’Odéon Mercier, à la même époque, avait causé une émeute, for?ant l’annulation de la diffusion du film qui devait suivre, pendant que Michel Louvain était évacué sur les épaules d’un policier, a-t-il rappelé dans une entrevue avec Radio-Canada, encore abasourdi, plus de 50?ans après les faits.

Il a avoué avoir même pris peur lors d’un spectacle au Palais Montcalm, à Québec, en 1959, lorsqu’il a vu des fans crier et frapper dans la vitre, l’obligeant à sortir par le toit, escorté de policiers. ??Ce soir-là, le chef de police m’a reconduit à l’h?tel et m’a interdit de sortir parce que je suscitais des émeutes, les filles cassaient les vitrines de restaurant quand elles m’apercevaient??, a-t-il raconté à La Presse Canadienne en?2009.

Si ces scènes d’adoration lui ont valu par la suite des moqueries de la part de certains humoristes, sa notoriété n’a jamais faibli avec les années, et les honneurs n’ont pas tari.

En 2009, Michel Louvain a re?u la Médaille de l’Assemblée nationale pour ses 52?ans de carrière et son implication sociale auprès des personnes agées. En 2014, des artistes, dont Jean-Fran?ois Breau, Paul Dara?che, Mario Pelchat, Daniel Lavoie et René Simard, ont interprété de nouvelles versions de ses plus grands succès sur l’album hommage Ils chantent Louvain, alors qu’un prix lui était décerné simultanément par l’ADISQ pour l’ensemble de sa carrière.

L’année suivante, en 2015, il a par ailleurs été fait membre de l’Ordre du Canada. ??C’est une belle reconnaissance?; c’est faire partie de l’élite, en plus, avait-il alors déclaré. J’en ai re?u, des médailles, j’ai été décoré les quatre ou cinq dernières années, et j’ai une rue qui porte mon nom dans ma ville natale – ?a a été tout un honneur aussi?–, mais être re?u de l’Ordre du Canada, là…??

Lorsqu’il avait lancé son album Gentleman Crooner, en 2015, Michel Louvain avait juré en entrevue avec La?Presse que, contrairement à son idole qui avait inspiré l’opus, Tony Bennett, il arrêterait de monter sur scène lorsqu’il ne serait plus en mesure de ??donner son plein rendement??. Et jusqu’à la toute fin, le chanteur au charisme inégalable n’aura perdu ni le plaisir de chanter ni le talent d’attirer les foules, son dernier spectacle montréalais, au Cabaret du Casino de Montréal, en octobre?2019, ayant, sans surprise, encore une fois été présenté à guichets fermés.